Good deal, Bel – Mom ?

coverQuelles sont les habitudes et évolutions alimentaires des Français? C’est à cette question que nous avons souhaité répondre afin de comprendre le rapprochement Bel – Mom.

Que mange le Français actif le midi ?

Selon Qapa, apporter sa « lunch box » au travail est une pratique très répandue en France, environ 35% déclare prendre leurs repas sous cette forme. Le snacking est la deuxième habitude alimentaire la plus courante : 25% des interrogés y ont recours le midi.

Snacking

Le français ne veut pas dépenser beaucoup d’argent pour son repas du midi, 63% déjeunent pour moins de 5 euros. De plus, les français consacrent peu de temps pour manger, 80% ne dépassent pas 30 minutes.

Ces nouvelles habitudes alimentaires, ont fait naitre le « snacking ». Cependant les français ne veulent plus se contenter du traditionnel sandwich jambon beurre, jugé « no healthy ». Dans notre société où l’apparence tient un rôle important (il ne faut pas se mentir), les working boys & girls, veulent manger rapidement et sainement, la notion de « snacking sain » voit le jour.

Pom’ potes qui rit ?

Le groupe Bel se fiance avec Mom ! Vous nous direz, pourquoi rapprocher fromage et dessert ?

(Dixit Elodie, notre super collègue au régime mais qui adore manger : « Première raison, un repas sans fromage cela n’existe pas, et un repas sans dessert non plus ! »)

Principale raison, cette alliance surf sur la vague du « snacking sain ». Ce rapprochement va permettre de créer un acteur mondial du snacking sain.

« Ce sont deux produits de consommation universels dans un contenant universel, analyse Eric de Poncins, directeur du développement et de la prospective du groupe Bel. La consommation va devenir de plus en plus nomade. Les repas sont de plus en plus déstructurés, les gens grignotent en conduisant, en voyageant, en allant au travail. Et en même temps, ils veulent manger sainement », poursuit-il.

Vache qui rit

Outre la complémentarité évidente des produits, cela va permettre à Bel de bénéficier de l’implantation et de l’expérience internationale du groupe Mom notamment aux Etats-Unis. D’après, Eric de Poncins, « l’objectif est de développer des synergies pour créer de la croissance, et non des économies, notamment en Amérique du Nord ».

Actuellement le groupe Bel négocie avec le fond d’investissement LBO France, il prévoit de lui reprendre ses 65% de part dans le capital de Mom. Ce rachat est donc une première étape pour BEL qui a pour objectif de miser sur l’international et multiplier la taille du groupe par deux d’ici à 2025 (soit un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros).

Bel mom


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s